Pirates !

Au large de Santa Lucia
En juillet 1709
A bord du Princess Margaret

Voici désormais cinq mois que vous voguez dans les Caraïbes. Cinq longs mois à la recherche d’un magot enfoui sous les flots. Entre entre le soleil de plomb, la Compagnie des Indes, les navires du roi George III, les autres rafiots de pirates et vos compagnons de fortune, vous vous demandez tous les jours ce que vous avez fait pour finir sur ce fichu rafiot !


Seulement, ce matin, le capitaine est sorti avec le sourire aux lèvres : votre équipe de nuit a réussi à localiser des pièces d’or espagnoles assez anciennes, qui pourraient provenir du Maria Angelica, ce navire marchand ayant échoué il y a plus de 50 ans que vous cherchez désespérément ! Il y aurait une montagne de richesse à bord… De quoi attiser les convoitises,
c’est pour cela que vous êtes discret, et peu nombreux sur le navire…


Vous avez décidé de retenter une fouille en eaux profondes ce soir, et c’est votre expert en plongée, Roberto, qui est allé le premier dans l’eau. Marcelino, l’expert en or, a suivi avec le mécanisme pour respirer mais est vite remonté, paniqué : Roberto ne bougeait plus, comme immobilisé par une force inconnue. Au bout d’ une minute, son corps sans vie est remonté à la surface, flottant, à la stupeur de tous… Il allait très bien juste avant, aucune créature n’était sous l’eau et il était indispensable à la découverte du butin, donc qui aurait bien pu lui vouloir du mal ?

Car la question n’est pas de savoir qui aurait pu le faire, nous sommes à bord d’un bateau pirate, mais bien pour quelle raison…